Les députés UMP relativisent la menace de triangulaires

le
0
Dans de nombreuses circonscriptions, les députés de la majorité se préparent à la présence du FN au second tour des législatives.

De nombreux députés UMP risquent de se retrouver, au second tour des législatives de juin, en triangulaire avec la gauche et le Front national, notamment dans les douze régions où Marine Le Pen a fait plus de 20 % des voix au premier tour de la présidentielle. Dans trois régions (Alsace, Corse et Provence-Alpes-Côte d'Azur), la présidente du FN est même arrivée en deuxième position derrière Nicolas Sarkozy, avec des scores de 22 % à près de 24 % des voix.

Mais le scénario des primaires n'inquiète pas outre mesure à l'UMP. Alain Marleix, le secrétaire national aux élections, «ne craint pas un nombre important de primaires» et il ajoute que «ceux qui parlent de cent primaires aux législatives de 2012 ne sont pas crédibles». L'ancien ministre rappelle que le scrutin uninominal à deux tours n'est traditionnellement pas favorable au FN. Malgré la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle de 2002, le FN avait échoué à se poser en a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant