Les députés UMP ont l'?il fixé sur les législatives

le
0
Les élus de la majorité font campagne pour le président sortant mais ne perdent pas de vue l'échéance des législatives, en juin prochain.

Comme en 2007, la campagne des législatives sera très courte: un bon mois entre le second tour de la présidentielle, le 6 mai, et le premier tour pour le renouvellement des députés, le 10 juin. «Je ne regrette pas d'avoir voté contre le quinquennat. Car la concomitance des deux élections minore beaucoup l'impact personnel des députés sortants», déplore Alain Gest. Le député UMP de la Somme est convaincu que les Français «sont légitimistes: ils donneront une majorité parlementaire au président élu, quel qu'il soit». Son collègue Éric Ciotti (Alpes-Maritimes) est également convaincu que la campagne des législatives sera «totalement dominée par celle de la présidentielle» et que les législatives se présenteront comme «des élections de confirmation».

Tout en faisant campagne à fond pour leur champion, Nicolas Sarkozy, les élus UMP ont en tête deux scenarii: ils savent qu'ils devront faire une campagne éclair comme candidats de la majorité... ou d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant