Les députés UMP espèrent rester unis

le
1
Malgré les tensions internes, le groupe que préside Christian Jacob, proche de Jean-François Copé, veut garder sa cohésion.

Guerre des chefs ou combat démocratique? Les députés UMP, qui sont encore sous le choc de la défaite présidentielle, sont des acteurs plus ou moins engagés dans la compétition interne pour la présidence de l'UMP. Certains ont choisi leur champion, d'autres pas. Ami intime de Jean-François Copé, qui officialisera sa candidature ce week-end à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône), Christian Jacob dit n'être «pas du tout inquiet, car tout le monde veut préserver la cohésion du groupe». «On n'est pas dans une guerre ou dans une bataille, mais dans une confrontation normale dans une formation démocratique. Ce qui n'empêche pas le positionnement des uns et des autres. Ce n'est pas nouveau», estime le patron des députés UMP, qui a déjà l'½il rivé sur le «travail législatif».

Gérald Darmanin, nouveau député du Nord, qui se présente comme le «pré-directeur de campagne» de Xavier Bertrand - lequel n'a pas encore annoncé sa candidature -, juge que «le poids d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bercam01 le mercredi 22 aout 2012 à 04:58

    L'espoir fait vivre... Marine, vite !!!