Les députés socialistes s'attaquent aux licenciements boursiers

le
0
Une proposition de loi prévoit d'obliger les employeurs à rechercher un repreneur quand ils cèdent un site, rentable ou pas. Ce texte vise à lutter contre les licenciements boursiers et pourrait relancer la judiciarisation des plans sociaux.

Un pas avant, deux en arrière... Deux mois après avoir voté la loi de sécurisation de l'emploi - qui visait à limiter la judiciarisation des plans sociaux -, la majorité a débuté mardi en commission (Finances et Affaires sociales) l'examen d'un nouveau texte qui va dans le sens contraire et fait déjà hurler le patronat: la proposition de loi «visant à redonner des perspectives à l'économie réelle et à l'emploi industriel». Ce texte n'est rien d'autre que la transposition de l'engagement 35 du projet de campagne de François Hollande - prise à l'époque en pleine polémique sur la fermeture des hauts fourneaux de Florange - qui ambitionnait alors de «dissuader les licenciements boursiers» et d'interdire la fermeture d'un s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant