Les députés PS soutiennent Ayrault sur les 35 heures

le
2
À l'Assemblée nationale, les élus socialistes accusent l'opposition d'alimenter «une fausse polémique».

Les députés socialistes n'avaient pas d'autre choix: faire bloc derrière le premier ministre. Mardi matin, dans les couloirs de l'Assemblée, les rares élus PS qui ont accepté de s'exprimer sur les déclarations de Jean-Marc Ayrault sur les 35 heures avaient du mal à trouver leurs mots.

«C'est un faux procès fait au premier ministre. Jean-Marc Ayrault est dans la logique du dialogue. Il a complètement raison», lâchait Karine Berger (Hautes-Alpes), avant de s'éclipser. Jean-Marc Germain, l'ancien directeur de cabinet de Martine Aubry, surnommée «la dame des 35 heures», enchérissait: «Soyons sérieux. Le premier ministre dit simplement qu'on peut débattre de tout dans ce pays. L'opposition a lancé une fausse polémique».

À l'issue de la réunion du groupe socialiste, l'une des porte-parole, Annick Lepetit, s'est exclamé: «Il n'y a pas de sujet tabou. ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 30 oct 2012 à 17:09

    •SAUVE QUI PEUT...Les chaloupes à la mer !..On peut comparer ce gouvernement, à une mutinerie de « matelots », qui prend le contrôle du navire en pleine tempête…puis se retrouvant au Poste de Commandement, et découvrant subitement avec terreur, l’ampleur de la tâche qui les attend…Et on imagine facilement le « désarroi » qui les étreint, devant les difficultés dont ils n’avaient pas conscience, ainsi que du manque de qualification et préparation requises !...Que Neptune ns sauve !

  • mlaure13 le mardi 30 oct 2012 à 17:07

    Pour rigoler, un peu...Une jeune fille blonde de dix huit ans vote pour la première fois… Stupeur !...ses habits et sous-vêtements sont posés sur la tringle à rideau de l'isoloir!...On va voir…On ouvre le rideau…et innocemment elle annonce… « On m'a dit que si je votais socialiste j'allais me faire baiser.....Alors j'attends !...