Les députés PS sont las du vaudeville UMP

le
0
Les élus de la majorité sont conscients que le psychodrame de la droite leur nuit aussi.

«Monsieur le président du groupe UMP? C'est bien cela? Je ne me suis pas trompé?» L'occasion était trop belle, Jean-Marc Ayrault ne l'a pas laissée passer. Mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement, la première depuis la scission du groupe UMP, c'est avec une ironie certaine que le chef de la majorité a répondu à la question sur Florange que lui posait le président du groupe UMP, Christian Jacob. Quant au président de l'Assemblée, Claude Bartolone, il a profité de la réunion hebdomadaire des responsables de l'Assemblée pour souhaiter, dans un demi-sourire, un... «très joyeux anniversaire» à Christian Jacob, qui fêtait mardi ses 53 ans. «On ne va pas verser des larmes de crocodile, commente le député de Seine-et-Marne Olivier Faure. La pagaille à l'UMP est regardée avec bienveillance au PS. Ces derniers jours, nous sommes même devenus des confesse...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant