Les députés PS pris à contre-pied par la hausse de la TVA

le
1
Tous les élus socialistes ne sont pas encore convaincus qu'il existe réellement un problème de coût du travail. Et certains jugent toujours «injuste» de taxer la consommation.

Mardi après-midi, à l'Assemblée nationale. Debout dans l'hémicycle, Jean-Marc Ayrault se lance dans un long plaidoyer pour son plan compétitivité. Il termine par ces mots: «Je ne doute pas de la confiance de la majorité pour réussir ce changement.» Si le chef du gouvernement le précise, c'est qu'il sait bien que les mesures annoncées mardi hérissent une partie de son camp. Ayrault assistera à la réunion des députés PS mercredi pour faire de la pédagogie auprès des siens.

Un certain nombre de dirigeants socialistes ont fait part de leurs doutes ou de leurs réserves lors d'une réunion au siège du PS. «Je regrette cette précipitation, note le nouveau leader de l'aile gauche, Emmanuel Maurel, qui a pris la parole devant les secrétaires nationaux. Le rapport Gallois a été remis hier, et...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 7 nov 2012 à 09:22

    JPi - Les députés PS se sont toujours pris les pieds à contre pieds avec les taxes , les impôts et leurs petits papiers.