Les députés PS exaspérés

le
2

La crise du week-end à la tête de l'exécutif leur a donné le tournis. Les députés socialistes parlent d'électeurs « déboussolés » et très « sévères » contre un tandem Hollande-Valls plus démonétisé que jamais. « Le peuple de gauche désespère du scénario qui se déroule sous ses yeux », soupire Alexis Bachelay, proche de Benoît Hamon.

 

Dans les couloirs de l'Assemblée, beaucoup jugent urgentissime que le président annonce ses intentions. « Le groupe est toujours derrière François Hollande... mais je ne fais pas de petite comptabilité », rame le porte-parole des députés socialistes, Hugues Fourages, l'un des rares à tenter de sauver les apparences. Les hollandais font ce qu'ils peuvent : « Les députés en ont ras le bol d'être les otages d'une guerre des chefs qu'ils ne supportent plus », résume Olivier Faure, cramponné à sa cigarette électronique.

 

Même Sébastien Denaja, fidèle parmi les fidèles, avoue s'être mis aux abonnés absents tout le week-end. Quarante-huit heures portable coupé pour laisser passer l'orage... Il affirme que l'offensive Valls est très mal passée auprès de ses collègues : « L'une de ses conseillères parlementaires a été prise à partie dans les couloirs ce matin. C'est inédit ! »

 

Le président du groupe PS, Bruno Le Roux, que l'on a connu plus présent pour défendre le président, doute, lui, de l'opportunité pour François Hollande de participer à la primaire de la gauche, estimant qu'elle « ne permet pas le rassemblement ». Contourner la primaire ? Renoncer à la course pour ne pas la perdre ? Les proches de Montebourg ou d'Hamon s'en étranglent de colère. « Hollande a donné son accord au PS pour lancer une primaire et ses soutiens découvrent un peu tard qu'elle risque de se transformer en ball-trap contre lui », dit l'un d'eux.

 

« En réalité, François Hollande n'est ni le candidat naturel de la gauche ni celui du PS. S'il veut éviter ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 6 jours

    Au train ou vont les choses, il va même me faire regretter Sarkozy !!!!

  • phili646 il y a 6 jours

    Comment qualifier CULBUTO 1er, Menteur, cynique, couard, poltron, hypocrite, bref toutes les non qualités pour briguer un second mandat !!!!