Les députés PS divisés entre Valls et Taubira

le
0
Au moment de l'examen du texte de loi sur la réforme pénale, les socialistes devront éviter de faire revivre les tensions entre Manuel Valls et Christiane Taubira.

Lorsque le texte sur la réforme pénale viendra devant la représentation nationale, Manuel Valls et Christiane Taubira compteront leurs supporteurs, les premiers ayant à c½ur de le durcir et les seconds voulant l'adoucir. Autant dire que chaque amendement sera pesé au trébuchet et qu'il ne sera pas aisé de modifier le texte sans être accusé de mettre de l'huile sur le feu. L'un des points sensibles sera celui des aménagements de peine. Manuel Valls a obtenu de l'Élysée que ces derniers ne soient possibles que pour les délits punis jusqu'à un an d'emprisonnement, alors que la précédente loi de 2009 s'était avérée plus généreuse, puisque ce sont les délits punis jusqu'à deux ans d'emprisonnement qui étaient jusque-là aménageables. «Nous attendons de savoir combien il y a de condamnés dont les pein...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant