Les députés néerlandais pour un report de l'IPO d'ABN Amro

le
0

AMSTERDAM, 31 mars (Reuters) - Une majorité de députés néerlandais veut reporter l'introduction en Bourse d'ABN Amro jusqu'à ce que la banque nationalisée ait levé tous les doutes sur sa politique salariale et ses pratiques éthiques, rapporte mardi la télévision publique NOS. Cette dernière s'appuie sur des interviews réalisées auprès des chefs des principaux partis représentés au Parlement, dont l'accord est indispensable au retour en Bourse d'ABN Amro. Le ministre des Finances Jeroen Dijsselbloem a annoncé vendredi la suspension du processus d'introduction en Bourse de la banque après le tollé provoqué par la décision du conseil de surveillance d'augmenter les revenus annuels de la plupart des cadres dirigeants de 100.000 euros. ID:nL6N0WT1KJ Le quotidien Financieele Dagblad cite pour sa part mardi une lettre adressée par la banque centrale des Pays-Bas à ABN Amro, qu'elle interroge au sujet des mécanismes destinés à éviter d'éventuels conflits d'intérêt au sein de son conseil de surveillance. La nationalisation d'ABN Amro en octobre 2008, en pleine crise financière, a coûté 24 milliards d'euros aux contribuables néerlandais. Cette somme ne devrait pas être récupérée en totalité, la valeur comptable de l'établissement étant de 14,9 milliards d'euros. (Anthony Deutsch, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant