Les députés limitent les retraites-chapeau

le
0
Les députés ont limité ces importantes sommes d'argent versées aux dirigeants lors de leur départ d'une entreprise. Un vote contre l'avis du ministre du Budget, François Baroin.

Se dirigent-on vers la fin de l'âge d'or des retraites-chapeau et des parachutes dorés (c'est à dire les indemnités de départ) ? Quoi qu'il en soit, les députés n'ont pas fait preuve de complaisance à l'égard des chefs d'entreprise. Lors de l'examen du projet de loi de finances pour 2011, ils ont en effet limité le montant des retraites-chapeau à 30% du montant de la rémunération de la dernière année d'exercice. C'est la première fois qu'une telle décision est inscrite dans la loi. «Il s'agit d'un bon début. Cette décision mettra au moins fin aux rémunérations abusives de certains présidents de sociétés du CAC 40», affirme Cyril Bellanger, analyste de Proxinvest, société spécialiste des questions de gouvernance.

Selon les documents de référence respectifs de leurs sociétés, les retraites chapeau de Franck Riboud, PDG de Danone et de Benoît Potier, PDG d'Air Liquide, atteignaient respectivement 65% et 39% du montant de la rémunération de la dernière

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant