Les députés européens reviennent sur les baisses de dépenses décidées par la Commission

le
0

(AOF) - Les députés de la commission des budgets du Parlement européen ont annulé toutes les réductions proposées par le Conseil au projet de budget de l'Union européenne pour 2017, afin de relever les défis de la crise de la migration et de la lente croissance économique, lors d'un vote mercredi. Ils ont ainsi entièrement restauré les budgets de la Connecting Europe Facility (CEF) qui finance des projets d’infrastructures, et du programme Horizon 2020, qui soutient des projets de recherche.

Les députés ont aussi augmenté le budget proposé par la Commission européenne pour des agences ayant des tâches liées à la sécurité, telles qu'Europol. Ils ont déclaré que les fonds pour lutter contre la dimension extérieure des crises de la migration et des réfugiés sont insuffisants, notamment en raison de compressions dans des programmes tels que l'instrument de coopération au développement (ICD) et l'instrument contribuant à la stabilité et la paix (ICSP). Ils ont partiellement restauré ces coupes faites par la Commission et rétabli les niveaux de 2016 pour les lignes méditerranéennes de l'instrument européen de voisinage (IEV) et pour l'aide humanitaire.

Enfin, la commission des budgets a également renforcé les dépenses dans les domaines de la culture, de la communication et de la citoyenneté.

Suite à ces mouvements, le projet de budget qui sera présenté au Parlement réuni en session plénière le 26 octobre s'élève à 161,8 milliards d'euros en engagements, 4,13 milliards d'euros de plus que la proposition initiale de la Commission. Les députés s'attendent à ce que les 4,13 milliards d'euros additionnels à financer en partie par l'intermédiaire de nouveaux crédits soient obtenus via la révision à mi-parcours en cours du cadre financier pluriannuel (CFP).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant