«Les députés européens pouvaient mettre fin à la destruction des océans»

le
0
INTERVIEW - Claire Nouvian ne décolère pas. Pour la présidente de l'association Bloom, le Parlement européen a manqué l'occasion historique d'interdire le chalutage en eaux profondes. Le Parlement n'interdit pas le chalutage en eaux profondes

LE FIGARO. - Vous militez depuis près de dix ans pour l'interdiction du chalutage en eaux profondes. Quel est votre sentiment après la décision du Parlement européen de ne pas bannir cette méthode?

CLAIRE NOUVIAN. - Je suis vraiment énervée, dégoûtée de ce système politique tellement décevant. les députés avaient la possibilité d'abandonner le chalutage en eaux profondes au profit d'une méthode plus durable, et ils ne l'ont pas fait. Ils n'ont fait aucun cas de la mobilisation populaire, de notre pétition qui a rassemblé 750.000 signatures, et de la communauté scientifique qui dénonce de manière unanime les dégâts provoqués par cette méthode de pêche.

Vous fust...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant