Les députés européens appellent à une révision de la législation sur les licenciements collectifs

le
0

(AOF) - La Commission européenne doit revoir la législation de l’Union portant sur les licenciements collectifs, compte tenu des projets de fermeture de Caterpillar et d’Alstom en Belgique, ont estimé les députés dans une résolution non législative votée aujourd'hui. Les députés ont également demandé à l'exécutif de Bruxelles d'"enquêter sur la manière dont la procédure de consultation avec le Comité d’entreprise européen a été conduite” dans ces affaires et appelé à des mesures de soutien pour "ces travailleurs et leurs économies locales".

D'autre part, les parlementaires ont regretté "le manque de véritable politique industrielle européenne qui protègerait également les travailleurs européens", estimant que l'industrie européenne doit être traitée comme "un atout stratégique pour la compétitivité et la stabilité" de l'Union.

À cette fin, un "accord rapide" est nécessaire sur la révision des règles européennes régissant les instruments de défense du commerce, et sur les "instruments des marchés publics internationaux", explique le texte.

Une nouvelle politique industrielle pourrait être guidée par la recherche et les projets de développements, ont ajouté les députés appelant la Commission à "assurer le meilleur usage possible du fonds d'investissement structurel européen pour soutenir les projets de recherche et de développement au niveau régional".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant