Les députés EELV pourraient s'abstenir sur les retraites

le
3
LES DÉPUTÉS VERTS MENACENT DE S'ABSTENIR SUR LES RETRAITES
LES DÉPUTÉS VERTS MENACENT DE S'ABSTENIR SUR LES RETRAITES

PARIS (Reuters) - Les députés écologistes, qui ont manifesté leur réserve sur la réforme des retraites en votant contre l'allongement de la durée de cotisation, ont prévenu mercredi qu'ils s'abstiendraient sur le projet de loi à moins "d'avancées" gouvernementales.

Cette décision symbolique, preuve nouvelle de l'indocilité d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) au sein de la majorité, ne devrait pas remettre en cause l'adoption du texte.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le groupe écologiste a voté contre l'article II de la réforme qui allonge la durée de cotisation nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein, aux côtés du Front de gauche et de l'opposition UMP et UDI. L'article a toutefois été adopté par 101 voix contre 64.

"On ne pouvait pas voter cet article. Il s'agit d'un des points que nous refusons", a expliqué à Reuters François de Rugy, co-président du groupe EELV.

"Nous avions échangé avec la ministre (des Affaires sociales, Marisol Touraine-NDLR) sur les amendements que nous avions déposés et le groupe socialiste semblait ouvert mais finalement, ça n'a pas abouti", a-t-il dit.

Les écologistes souhaitaient une nouvelle formulation sur la durée de cotisation, avec une perspective de réexamen en 2020 et une étude sur l'implication d'une telle mesure sur les salariés seniors.

"A moins de nouvelles avancées lors des débats, nous nous abstiendrons sur l'ensemble du texte", prévient François de Rugy.

Ce n'est pas la première fois que les écologistes font entendre leur différence à l'Assemblée, à l'image des deux ministres EELV du gouvernement. En témoigne le récent conflit entre la ministre du Logement Cécile Duflot et son collègue de l'Intérieur Manuel Valls sur la question des Roms.

Les élus écologistes se sont abstenus mardi lors du vote sur le rapport relatif à l'affaire Cahuzac et en mai dernier, le groupe avait voté contre le projet de loi sur l'enseignement universitaire.

EELV devrait "participer au mouvement général", a estimé mercredi le député socialiste Jean-Christophe Cambadélis tout en soulignant que "la majorité, ce n'est pas la caporalisation des esprits".

"La majorité, c'est l'accord sur la ligne directrice. Après, il peut y avoir ici ou là des nuances, des discussions ou des inflexions, il vaudrait mieux quand même que les écologistes participent au mouvement général", a-t-il commenté sur i>TELE.

Emile Picy et Marine Pennetier, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M601364 le mercredi 9 oct 2013 à 18:30

    10% de moins sur les retraites pour les retraités qui ont déclarés plus de 3 enfants ,allez les verts !!!!

  • bsr16 le mercredi 9 oct 2013 à 15:35

    tout le monde sait bien que cela ne sert à rien de s'abstenir , il ferait mieux de voter contre.

  • LeRaleur le mercredi 9 oct 2013 à 15:29

    Tu parles, 2% des français.

Partenaires Taux