Les députés créent leur équipe de France de football

le
0
Les députés créent leur équipe de France de football
Les députés créent leur équipe de France de football

Les députés avaient leur équipe de rugby. Ils auront désormais leur équipe de football. Début juin, avant la Coupe du monde au Brésil, les parlementaires présenteront officiellement leur formation.

Le poste de sélectionneur sera occupé par un binôme. D'origine brésilienne, Eduardo Rihan Cypel, député PS de Seine-et-Marne, sera accompagné dans sa tâche par Régis Juanico, son collègue socialiste de la Loire, supporteur inconditionnel des Verts de Saint-Etienne.

Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, a donné son feu vert. Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), a soutenu l'idée. La FFF fournira ainsi les équipements. Les maillots seront-ils made in France ? «On veillera à ce que le cahier des charges soit le plus pertinent possible», sourit Régis Juanico, joint par téléphone par leparisien.fr.

Pas encore de liste des 23

La composition d'équipe reste à définir. «Nous en sommes à la phase de recensement», explique le co-sélectionneur. Il possède néanmoins déjà quelques noms en tête. A commencer par le sien pour occuper le poste de gardien de but ! «Stéphane Ruffier (ndlr : le gardien des Verts) n'étant que n°2 en équipe de France, il fallait bien qu'un Stéphanois soit n°1 dans l'équipe des députés», plaisante Régis Juanico.

Razzy Hammadi, député PS de Seine-Saint-Denis, est partant pour jouer milieu défensif. Pouria Amirshahi, son collègue des Français de l'étranger, pourrait lui évoluer comme attaquant. A droite, François Baroin, Luc Chatel, Eric Woerth ou encore Xavier Bertrand ont déjà participé à des matchs de bienfaisance avec le Variétés Club de France et possèdent donc un profil de «sélectionnable». A l'extrême-droite, Gilbert Collard, en tant qu'avocat, pourrait-il être le stratège de la défense ? «Il fume des cigares barreaux de chaise alors je ne sais pas s'il a la condition physique», s'interroge Régis ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant