Les dépenses militaires de l'Australie accrues de A$30 milliards

le
0
    SYDNEY, 25 février (Reuters) - L'Australie va augmenter ses 
dépenses de défense de près de 30 milliards de dollars 
australiens (environ 20 milliards d'euros) sur les dix 
prochaines années face aux ambitions chinoises dans la zone 
Asie-Pacifique. 
    D'ici 2021-2022, les dépenses de la défense atteindront 195 
milliards de dollars australiens, soit 2% du produit intérieur 
brut (PIB), avec l'achat de nouveaux équipements, dont plusieurs 
frégates et véhicules blindés de transport de troupes ainsi que 
des avions de combat et 12 nouveaux sous-marins, a déclaré le 
Premier ministre Malcolm Turnbull jeudi à Canberra. 
    Reuters a annoncé en janvier que la DCNS française et un 
consortium japonais étaient donnés favoris pour le remplacement 
des sous-marins australiens de la classe Collins. Canberra doit 
se prononcer au premier semestre 2016 sur l'attribution de ce 
marché de 50 milliards de dollars australiens.   
    Le programme militaire australien tient compte des 
changements intervenus dans la région, à savoir de la montée en 
puissance de la Chine sur les plans économique et militaire 
parallèlement à l'attention croissante portée par les Etats-Unis 
sur la zone Asie-Pacifique. 
    "Les Etats-Unis resteront la puissance militaire 
prépondérante au niveau mondial dans les vingt prochaines 
années", a dit le Premier ministre australien. "Ils continueront 
à être le partenaire stratégique le plus important de 
l'Australie, à travers notre alliance ancienne. Et la présence 
active des Etats-Unis continuera de renforcer la stabilité de 
notre région." 
    Depuis que la Chine réclame des îles et récifs contestés en 
mer de Chine du Sud, la tension monte dans la région entre la 
Chine et ses voisins du Vietnam, de Malaisie, du Brunei, des 
Philippines et de Taïwan, qui ont eux aussi des revendications 
sur cette zone maritime. 
    Plus de 5.000 milliards de dollars de marchandises 
transitent chaque année dans cette zone maritime contestée. 
    La ministre de la Défense australienne, Marise Payne, a 
demandé à la Chine, d'être "plus transparente sur sa politique 
de défense" et indiqué que l'Australie chercherait à "renforcer 
et élargir" sa relation avec la Chine dans le domaine militaire, 
bien que les "intérêts stratégiques" des deux pays puissent 
parfois diverger. 
 
 (Colin Packham; Julie Carriat pour le service français, édité 
par Danielle Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant