Les dépenses du projet PS estimées à 26-29 milliards d'euros/an

le
0

PARIS (Reuters) - Les dépenses nouvelles envisagées par le Parti socialiste s'il remporte l'élection présidentielle en 2012 s'élèvent à 26 à 29 milliards d'euros par an en l'état actuel, estime l'Institut de l'entreprise.

Cet organisme composé de chefs d'entreprises et d'universitaires précise que son estimation sera complétée par une évaluation des recettes.

Il assure que le chiffrage "est réalisé dans un esprit de complète neutralité" et qu'il fera de même pour les autres partis, dans un document publié jeudi.

Une fois combinés le projet du PS défini en avril et certaines propositions de François Hollande, le coût brut du programme est estimé entre 25,9 et 29 milliards d'euros en année pleine.

La mesure la plus coûteuse serait la création de 200.000 "contrats de génération", visant à aider financièrement les entreprises qui embauchent des jeunes tout en gardant des seniors, estimée à environ 8 milliards d'euros.

La création de 60.000 postes dans l'Education nationale sur cinq ans est estimée à 1,9 milliard d'euros par an.

Dans l'attente de précisions sur le projet de rétablissement de l'âge légal de départ à la retraite à 60 ans, le coût d'une telle mesure n'a pas été estimé.

Au Parti socialiste, on insiste sur le fait que le programme de François Hollande est loin d'être bouclé.

"Le programme du candidat n'est pas encore élaboré", a dit Michel Sapin, un proche de François Hollande, sur RTL.

A l'UMP, qui assure que le programme PS coûterait au moins 255 milliards d'euros sur cinq ans, l'ancien ministre de l'Economie a conseillé "de ne pas dépenser d'argent inutilement pour chiffrer inutilement et grossièrement un projet".

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant