Les dépenses de santé ont continué à gonfler en 2011

le
0
La facture a gonflé de 2,7% l'année dernière. Elle représente 2762 euros par Français, qui n'ont eu à débourser de leur poche que 265 euros en moyenne, grâce à la Sécu et aux complémentaires.

Les dépenses médicales ont continué d'augmenter en 2011. En hausse de +2,7%, elles ont atteint 180 milliards d'euros, ce qui représente 2762 euros par habitant, rapporte la commission des Comptes de la santé ce lundi. Sur cette somme, seuls 265 euros ont été déboursés directement, en moyenne, par les Français, soit 9,6%. Cette part est stable depuis 2009.

La part de la Sécu, en revanche, a légèrement baissé, à 75,5% en 2011, contre 75,7% en 2010. Il ne faut pas s'y tromper: cette baisse de 0,02 point de pourcentage représente 2,5 milliards d'euros. La part de l'État recule légèrement à cause du relèvement du seuil, de 91 à 120 euros, à partir duquel est appliqué le forfait de 18 euros sur les actes lourds, explique la commission. C'est aussi la conséquence des déremboursements ou de la moindre prise en charge de certains médicaments et biens médicaux.

L'effritement de la participation de l'État aux dépenses de santé a été comblé en 2011 par les complü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant