Les dépassements d'honoraires dérivent

le
0
Ces sommes demandées au-delà du «tarif Sécu» ont représenté l'an dernier 2,5 milliards d'euros, sur un total de 20,9 milliards d'euros d'honoraires.

Le directeur de l'Assurance-maladie ne cache pas son intention, en dévoilant de nouveaux chiffres sur les dépassements d'honoraires : peser sur les négociations avec les médecins libéraux, qui doivent aboutir au début de l'été. «Le système ne fait que dériver depuis son instauration il y a 30 ans, déplore Frédéric van Roekeghem. Nous voulons tirer la sonnette d'alarme sur la nécessité de mettre en place des réformes structurelles».

Les dépassements (ces sommes demandées au-delà du «tarif Sécu», en toute légalité par les médecins du «secteur 2» mais mal remboursées par certaines complémentaires santé) ont représenté l'an dernier 2,5 milliards d'euros, sur un total de 20,9 milliards d'euros d'honoraires. Une proportion sensiblement identique à celle pointée du doigt par l'Inspection des affaires sociales en 2004, qui évoquait alors «une augmentation importante» au cours de la décennie précédente. Mais derrière cette «apparente stabilité», di

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant