Les départs de djihadistes vers la Syrie et l'Irak en baisse

le
1
RECUL DU NOMBRE DE DÉPARTS DE DJIHADISTES FRANÇAIS VERS LA SYRIE ET L'IRAK
RECUL DU NOMBRE DE DÉPARTS DE DJIHADISTES FRANÇAIS VERS LA SYRIE ET L'IRAK

PARIS (Reuters) - Le nombre des djihadistes français arrivant dans les zones de combat en Irak et en Syrie a nettement diminué au premier semestre 2016 par rapport à celui de 2015, a annoncé mardi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Il y a eu dans le même temps un tassement des retours détectés sur le territoire, a-t-il précisé lors du colloque annuel des attachés de sécurité dépendant de la Direction de la coopération internationale (DCI), dépendant de son ministère.

Dix-huit Français ont été dénombrés arrivant dans la région au premier semestre 2016, contre 69 pendant la même période en 2015, soit quatre fois moins, a souligné Bernard Cazeneuve, pour qui ce tarissement des départs s'explique par les revers subis par le groupe Etat islamique (EI) mais aussi par les efforts de la lutte antiterroriste en France.

Concernant les retours en France, 12 ont été constatés au premier semestre, contre 25 au semestre précédent.

Selon les chiffres fournis parallèlement par le ministère, 689 Français sont toujours présents sur le théâtre des opérations, dont 275 femmes et 17 mineurs combattants.

En outre, 195 Français sont présumés morts en Irak ou en Syrie et plus de 180 sont en transit. Enfin, les services ont identifié plus de 900 "velléitaires", c'est-à-dire des personnes ayant songé à se rendre sur place ou ayant été empêchés de le faire.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHANOMAR il y a 10 mois

    tu parle d un record