Les départements visent les retraités les plus aisés

le
0
L'allocation personnalisée d'autonomie (APA) pourrait être supprimée - ou tout du moins modulée davantage - pour les 10 % des retraités les plus aisés. Elle pourrait encore dépendre du capital détenu par les personnes âgées.

Si le gouvernement a renoncé à baisser les allocations familiales des ménages les plus riches, il pourrait bien décider ces prochains mois de raboter drastiquement les aides aux personnes âgées dépendantes les plus aisées. L'idée lui a été soufflée par le président PS de l'Association des départements de France (ADF), Claudy Lebreton. «Le gouvernement n'est pas insensible à cette proposition», a-t-il reconnu vendredi, à la sortie d'un déjeuner en tête à tête avec le premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Dans son esprit l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), qui varie déjà en fonction des revenus des allocataires, serait ainsi supprimée - ou tout du moins modulée davantage - pour les 10 % des retraités les plus aisés. Elle pourra...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant