Les démocrates italiens en ordre de bataille

le
0
Le parti de Pier Luigi Bersani, favori des élections prévues fin février, vient d'achever ses primaires et commence à croiser le fer avec le courant centriste emmené par Mario Monti.

Ses primaires achevées, le Parti démocrate (PD) se range en ordre de bataille pour les élections anticipées des 24 et 25 février. La principale formation de la gauche italienne a consacré le dernier week-end de l'année à consulter sa base au sujet du choix de ses candidats au ­Sénat et à la Chambre des députés. Environ un million d'électeurs ont voté.

Le verdict des urnes a donné un net avantage aux représentants de la gauche du parti. Au détriment du courant catholique, animé par l'ancien leader Dario Franceschini, et des rénovateurs du ­maire de Florence, Renzo Mattei, déjà battu le 2 décembre dernier par le secrétaire national Pier Luigi Bersani lors des primaires pour la tête du parti. Le vote semble consacrer une radicalisation du PD, accentuée par l'alliance électorale...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant