Les démocrates de Hong Kong accusent Pékin de les avoir "brutalement étouffés"

le
0

HONG KONG, 3 septembre (Reuters) - Un collectif de démocrates de Hong Kong a accusé le pouvoir central de Pékin d'avoir "brutalement étouffé" son combat en faveur d'une démocratie totale dans l'ancienne colonie britannique mais a promis de réagir. Lundi, la police hongkongaise a dispersé des manifestants qui dénonçaient la décision de Pékin d'exercer un contrôle étroit sur le choix du futur dirigeant du territoire, en 2017, en validant les candidatures. Les militants avaient menacé d'occuper le centre financier de Hong Kong pour obtenir gain de cause. "Nous, Hongkongais, n'accepterons pas l'échec de notre chemin vers la démocratie", affirment les responsables du mouvement baptisé "Occuper le centre dans l'amour et dans la paix" dans un communiqué diffusé tard mardi soir. Le mouvement Occupy Central dément par ailleurs des informations de presse faisant état d'un essoufflement du mouvement. "Il n'est pas juste de dire que nous avons moins de soutien depuis que Pékin a pris sa décision", poursuit le communiqué. "Même si des partisans pragmatiques pourraient nous quitter, de nouveaux partisans se joignent à nous parce qu'ils sont en colère contre la décision du gouvernement chinois." Occupy Central a lancé une campagne de désobéissance civile ces derniers mois. (Anne Marie Roantree et Clare Baldwin; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant