Les délais d'attente dissuadent les patients

le
0
Les difficultés à obtenir un rendez-vous avec un spécialiste découragent 20% des patients, selon une étude CSA.

Prendre rendez-vous avec son médecin, a fortiori avec un spécialiste, s'apparente parfois à un parcours du combattant. La raréfaction des praticiens en exercice a accru les délais d'attente, au point que les difficultés rencontrées par les patients pour prendre rendez-vous seraient devenues, selon une étude CSA, le premier motif de renoncement aux soins.

D'après ce sondage réalisé pour l'Union régionale des professionnels de santé (URPS) du Languedoc-Roussillon, près de 30% des patients de cette région disent peiner à obtenir une consultation chez un généraliste, et ce taux monte à 65% pour les spécialistes. En conséquence de quoi près d'un quart des patients renoncent à se faire soigner.

De façon surprenante, le premier frein invoqué par l'étude de l'URPS n'est pas le coût de la consultation. Un sondage antérieur rapportait que 30% des Français avaient déjà renoncé à aller voir le médecin, faute de moyens. Cette nouvelle étude publie des chiffres ne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant