Les défis qui attendent le futur patron de la Poste

le
0
Jean-Paul Bailly a confirmé son départ «dès la nomination de son successeur». Le plan stratégique du groupe public tire les conséquences de la dégradation de sa situation. » Le PDG de la Poste confirme son départ

La Poste est sortie des clous de la trajectoire qu'elle s'était fixée dans son dernier plan de marche à horizon 2015. Son résultat d'exploitation s'annonce en effet deux fois moins important que ce qu'elle escomptait (900 millions d'euros en 2015, au lieu de 1,8 milliard). C'est ce constat inscrit noir sur blanc qui introduit la présentation du nouveau plan stratégique de l'entreprise examiné ce jeudi par le conseil d'administration du groupe public.

Autant dire que l'État et la Caisse des dépôts, les deux actionnaires de la Poste devront choisir avec soin le successeur de Jean-Paul Bailly, qui à 66 ans, a confirmé sa décision de quitter son poste de PDG «dès la nomination de son successeur».

Selon le document diffusé aux administrate...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant