Les défis d'Anne Hidalgo pour la rentrée

le
0
Anne Hidalgo estime que « la santé publique, ça ne se négocie pas », faisant référence à la baisse du nombre de voitures à Paris.
Anne Hidalgo estime que « la santé publique, ça ne se négocie pas », faisant référence à la baisse du nombre de voitures à Paris.

La maire de Paris n’abandonne pas son projet de piétonnisation des voies sur berge rive droite et veut ouvrir deux camps pour les migrants.

Anne Hidalgo compte mener à bien sa promesse de campagne d’une piétonnisation des voies sur berge rive droite entre le port de l’Arsenal et le tunnel des Tuileries. Le projet fait polémique et a devra surmonter l’avis défavorable de la commission d’enquête publique. « Nous irons au vote le 26 septembre. Je ne me fais aucun souci sur l’issue de la délibération au Conseil de Paris : j’ai une majorité très soudée sur ce sujet », confie la maire de Paris au Journal du dimanche paru le 4 septembre.

« La santé publique, ça ne se négocie pas », insiste Mme Hidalgo, assurant « qu’aucune grande ville au monde n’a enregistré une augmentation de la pollution en réduisant la circulation dans son centre. » A ses yeux, il y a urgence « car, tôt ou tard, il faudra répondre pénalement devant les tribunaux. »

Un métro ouvert 24 heures sur 24 L’élue travaille aussi à l’ouverture de deux camps de migrants dans le nord et le sud de Paris. « La mise à l’abri des réfugiés est un enjeu de dignité humaine », dit-elle. Le camp du nord de la capitale devrait disposer de 500 à 600 lits pour des hommes seuls dès la mi-octobre puis environ 300 familles à la fin de l’année.

Autre projet pour la maire de Paris, un métro ouvert 24 heures sur 24. Elle rappelle que Londres y est parvenu. Enfin, elle espère mettre en place une « brigade de lutte contre les incivilités » à partir du 12 septembre pour « verbaliser en particulier les nuisance sonores et les atteintes à la propreté ».

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant