Les défaillances de grosses entreprises se multiplient

le
0
INFOGRAPHIE - Le taux de sinistralité des sociétés réalisant plus de 15 millions de chiffre d'affaires a bondi sur les cinq premiers mois de l'année.

Pas d'investissement, peu de consommation, des carnets de commandes qui ne se remplissent pas: la situation conjoncturelle actuelle se révèle périlleuse pour les entreprises. Au point qu'elles sont de plus en plus nombreuses à ne pas tenir le coup. Dans sa dernière note de conjoncture, l'assureur-crédit Euler Hermès révèle que les défaillances d'entreprises ont continué de progresser depuis le début de l'année. En un an, ce sont ainsi 61.250 sociétés qui ont fait faillite (+3,8%). «Un bilan proche des points hauts de 1993, de 1996 et de 2009», souligne l'étude, qui table sur une hausse des défaillances de 2% sur l'ensemble de l'année 2013 (environ 62.200 cas).

Un risque d'effet domino

Si la tendance est à la hausse pour toutes les tailles d'entreprises, ce sont surtout les grandes qui enregistrent...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant