Les déclarations chocs de Zlatan Ibrahimovic en 2013

le
0
Les déclarations chocs de Zlatan Ibrahimovic en 2013
Les déclarations chocs de Zlatan Ibrahimovic en 2013

Dès son arrivée au PSG le 18 juillet 2012, Zlatan Ibrahimovic avait fait étalage de tout son sens provocateur en conférence de presse. « Je ne connais pas bien la Ligue 1 mais la L1 sait qui je suis? », avait-il lancé face aux journalistes déjà en admiration. Depuis, l'attaquant suédois a lié la parole aux actes en devenant en l'espace d'un an et demi le phénomène du championnat français. Cette année, il brille encore avec ses pieds ou sa tête mais n'a pas non plus perdu sa langue.

Zlatan se prend pour Dieu

Avant le barrage face au Portugal, un journaliste lui demande qui se qualifiera pour le Mondial. Zlatan Ibrahimovic lui répond « seul Dieu le sait », ce à quoi le journaliste ajoute, « certes, mais c'est difficile de lui poser la question », Zlatan ne se démonte pas et lui rétorque du tac o tac « vous êtes pourtant en train de lui parler ! »

Zlatan préfère les vacances au Mondial

Eliminée par le Portugal de Cristiano Ronaldo en barrages, la Suède de Zlatan ne disputera pas la Coupe du monde au Brésil. « Une chose est sûre : une Coupe du Monde sans moi, c'est une chose que je ne vais pas suivre », avait-il lancé.

Zlatan est plus fort qu'un jeu vidéo

Quand on lui demande si les jeux vidéo de football l'impressionnent, le Suédois n'y va pas par quatre chemins : « Franchement, même si les jeux sont devenus hyperréalistes, je ne suis même pas sûr qu'on puisse marquer en vidéo des buts aussi spectaculaires que ceux de Zlatan. » Il faut dire que cette saison, il a accumulé les buts spectaculaires. Le prix Puskas lui tend les bras.

Zlatan se fiche du Ballon d'Or

Devancé par Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Franck Ribéry, Zlatan Ibrahimovic n'aura pas encore le Ballon d'Or cette année. Et cela ne lui fait ni chaud, ni froid? « Je n'ai pas besoin de remporter le Ballon d'Or pour savoir que je suis le meilleur ! »

Zlatan se moque d'Uli Hoeness

Lorsqu'il était au FC Barcelone, Zlatan Ibrahimovic a entretenu des rapports houleux avec Pep Guardiola, son entraîneur de l'époque. Aujourd'hui, le Catalan exerce au Bayern Munich où le Suédois a subi de nombreuses critiques venant des dirigeants allemands, et notamment Uli Hoeness, le directeur général du Bayern. Manque de chance, il est tombé sur un Zlatan en forme ce jour-là : « Vous savez, je respecte les dirigeants du Bayern et je ne veux pas polémiquer. La seule chose, c'est que je ne prendrais pas ce Whyness... Quel est son nom déjà ? - Hoeness. - Oui, voilà. Je ne le prendrais pas comme conseiller fiscal (ndlr : Hoenesse est impliqué dans une affaire de fraude fiscale). »

Zlatan et le football féminin

C'est la dernière polémique lancée par Zlatan Ibrahimovic. Interrogé sur l'attrait du football féminin et son rapport avec le football masculin, l'attaquant du PSG n'a pas mâché ses mots, quitte à froisser les féministes. « Quand je suis à l'étranger, on me compare à Messi et Ronaldo. Quand je rentre à la maison, on me compare avec des footballeuses... L'été dernier, on m'a demandé : "Qui est le meilleur : Lotta Schelin (l'attaquante suédoise de Lyon) ou vous ?" Non mais c'était une plaisanterie ou quoi !? Avec tout le respect dû aux femmes, vous ne pouvez pas comparer le football masculin avec le football féminin. L'attention que le football féminin obtient dans notre pays est sans équivalent dans le monde. C'est en soi une chose étonnante. Attention, elles accomplissent leur travail merveilleusement bien, et elles continueront à le faire, mais on ne peut pas comparer la performance individuelle d'une femme avec celle d'un homme. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant