Les déchets de Starbuck transformés en bioplastiques

le
0
Le processus de recyclage des déchets alimentaires pourraient créer des revenus substantiel pour les entreprises.
Le processus de recyclage des déchets alimentaires pourraient créer des revenus substantiel pour les entreprises.
Les marcs de café et les pâtisseries rassises trouvent une seconde vie surprenante...

Plutôt que de jeter les vieux déchets alimentaires de certaines grandes chaines de restauration, les chercheurs de la City University de Hong Kong ont eu l'idée étrange mais ingénieuse de les recycler pour en faire du bioplastique ou du biocarburant . C'est lors d'une rencontre avec l'American Chemical Society (ACS) et l'organisation à but non lucratif, The Climate Groupe, que l'équipe de chercheurs universitaires menée par la professeure Carol SK Lin à demandé l'utilisation du concept de bioraffinerie pour traiter les 4000 tonnes de déchets agroalimentaires des Starbucks de Hong Kong (Chine) pour en faire des bioplastiques.
L'équipe a mélangé des champignons aux différents déchets alimentaires pour produire des sucres simples. Après fermentation, les sucres se transforment en acide succinique, utilisé dans de nombreux produits allant du bioplastique aux détergents.

Une solution durable par le recyclage
« Notre nouveau processus aborde le problème des déchets alimentaires en transformant les poubelles de Starbucks en trésor, en ingrédients pour détergents et bioplastiques qui peuvent être incorporés dans d'autres produits utiles. La stratégie permet de réduire la charge environnementale des ordures alimentaires, produit un revenu potentiel et est une solution durable. » à déclaré la professeure Lin dans un communiqué. Les raffineries biologique
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant