Les déboires de l'Airbus A400M

le
3
Huit A400M ont été livrés à l'armée française. Mais avec des performances décevantes.
Huit A400M ont été livrés à l'armée française. Mais avec des performances décevantes.

Laurent Collet-Billon, délégué général pour l'armement, l'organisme du ministère de la Défense (DGA) qui passe les commandes d'équipement pour les armées françaises, ne cache pas son scepticisme quand il évoque l'avion de transport militaire développé par Airbus Defense & Space. « Le ministre (Jean-Yves Le Drian, NDLR) veut six A400M au standard tactique fin 2016. On verra le résultat? », explique-t-il en annonçant un premier appareil « acceptable » fin mars. Outre les surcoûts de l'ordre de 6 milliards d'euros, le programme européen affiche une dizaine d'années de retard. Elles sont dues à l'avionneur et au motoriste qui ont sous-estimé les développements, mais aussi aux choix versatiles des armées utilisatrices et aux aléas budgétaires. « Il n'y a pas une seconde de retard quand il s'agit des avions Dassault ou des véhicules Nexter », compare Collet-Billon lors du bilan 2015 de la DGA.

Aujourd'hui, que sait faire l'A400M ? À la satisfaction de l'armée de l'air française, les huit appareils en service, basés à Orléans, remplissent leurs missions de transport stratégique. Ils peuvent déployer des troupes et du matériel à longue distance en utilisant des bases en dehors des zones directes de conflit. Ou encore, assurer des missions humanitaires. L'A400M vole vite grâce à ses quatre moteurs de 11 600 chevaux, les plus gros moteurs occidentaux, presque à la vitesse d'un avion de ligne civil. Une mission qui...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • celiane il y a 10 mois

    jamais content, qu'ils le fassent eux-même ces avions de demain, militaire d'un jour militaire toujours !!!

  • aerosp il y a 10 mois

    Développer par les espagnols qui ne doutent pas sur leur compétences

  • umrk il y a 10 mois

    Ce fut la même chose pour l'Eurofighter (en pire, même ...). Cet avion est malgré tout une belle réussite (et l'oncle Sam en est mortifié ...).