Les dangers méconnus des éthylotests

le
1
Les dispositifs de mesure de l'alcoolémie peuvent se révéler toxiques en cas d'usage impropre, que ce soit par ingestion ou en laissant des enfants jouer avec. » Les effets de l'alcool au volant

«Un homme de 27 ans ayant croqué et avalé un éthylotest sans précision de marque présentait une amnésie des faits en lien avec l'imprégnation éthylique»... «Un homme a appelé en état d'ébriété après avoir avalé un éthylotest»... Un enfant de 6,5 ans a été blessé à l'½il «suite à la manipulation d'un éthylotest par son père»... Ce sont quelques-uns des 157 cas recensés par les centres antipoison de France entre janvier 1999 et juin 2012 qui ont étudié les différents cas de brûlures, irritations, céphalées, conjonctivite...

Relativement faible en valeur absolu, ce chiffre peut néanmoins être considéré comme important. Durant cette période en effet les automobilistes n'étaient pas censés comme actuellement avoir au moins deux éthylotests disp...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bouchet1 le jeudi 22 nov 2012 à 22:03

    donc , je ne bois pas, on me suspecte d'etre alcoolique! et de plus je fais courrir des risques a ma famille... et qui profite du commerce de ces trucs inutiles a renouveler tre periodiquement???