Les Cubains vont pouvoir acheter des voitures importées

le
0
Les habitants de Cuba n'auront bientôt plus besoin de demander l'autorisation du régime s'ils veulent acheter un véhicule. Le réseau de vente restera toutefois contrôlé par l'Etat.

Fini, les emblématiques américaines des années 1950 qui se pavanent dans les rues de la Havane? Cette image qui charme tant le touriste pourrait bientôt n'être qu'un souvenir: pour la première fois depuis plus de 50 ans, les Cubains vont pouvoir acheter des voitures importées, neuves ou d'occasion, sans demander la permission de l'Etat. Depuis l'arrivée de Fidel Castro au pouvoir en 1959, seuls quelques privilégiés - en majorité diplomates ou médecins - parvenaient à obtenir une autorisation spéciale de l'État pour acquérir une voiture neuve, parmi celles importées au compte-goutte par le régime. Les autres ne pouvaient acheter ou vendre que des véhicules enregistrés avant 1959, et les Cadillac américaines ou les Lada importées d'URSS régnaient en maîtres sur la rue cubaine.

M...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant