Les critiques internes à l'UMP se multiplient

le
0
Sur fond de course à la présidence de l'UMP, les doutes se font de moins en moins silencieux sur la ligne straté­gique suivie depuis la défaite à la présidentielle. Les plus modérés s'inquiètent de « la guerre des chefs » en cours qui laisse de côté le débat d'idées.

Dix secrétaires nationaux du parti viennent de cosigner une tribune dans L'Express à l'adresse de tous les candidats à la présidence de l'UMP. Ils y regrettent que les 100 premiers jours d'opposition pour l'UMP se résument aux yeux des militants et des Français à «des rivalités d'hommes et de femmes», à une «préprimaire présidentielle en complet décalage avec la réalité».«Le combat de personnalités nous porte préjudice», expliquent les signataires de ce collectif baptisé Nouvelle Donne.

Plusieurs propositions

Originalité de la démarche, le collectif réunit aussi bien des soutiens de Jean-François Copé que de François Fillon ou de Xavier Bertrand. «Aujourd'hui, ce qui différencie les candidats sur le fond, on l'ignore encore», a souligné Sébastien Chenu, soutien de l'ancien ministre du Travail, lors de la conférence de presse de lancement du collectif. En attendant l'ouverture d'un vrai débat d'idées au sein de l'UMP, Nouvelle Donne soumet plusieurs pr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant