Les criquets détruisent le riz et le maïs malgaches

le
0

Commodesk - Madagascar est entré en état d'alerte nationale, le 4 décembre, suite à une invasion de criquets qui prend des proportions de plus en plus importantes dans le pays.

Les champs de riz et de maïs du sud sont détruits, ce qui laisse présager un risque de pénurie alimentaire dans la région. Les premières estimations font état de 250 à 500.000 hectares dévastés.

Le ministère de l'Agriculture, en partenariat avec l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), a lancé le 19 novembre le projet d' « Appui à la lutte antiacridienne à Madagascar ».

Pour lutter contre ce fléau, le ministère estime que 10 millions de dollars (7,6 millions d'euros) sont nécessaires sur les deux prochaines années. L'Union européenne vient d'allouer 250.000 euros au gouvernement malgache dans ce cadre.

En 2009, le gouvernement avait déjà fait appel à l'aide internationale pour lutter contre cette peste animale. Le nombre de criquet avait diminué mais cela n'a pas fonctionné sur le long terme.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant