Les crèches bientôt plus chères pour les plus riches ?

le
9
Des enfants jouent dans une crèche de Strasbourg, le 4 juillet 2014.
Des enfants jouent dans une crèche de Strasbourg, le 4 juillet 2014.

Quelques jours après l'annonce, par le gouvernement, d'un coup de rabot sur les prestations familiales, le dernier rapport sur l'accueil en crèche tombe mal, note Le Figaro, qui s'est procuré le document. Réalisé par les services du Haut Conseil à la famille (HCF), il révèle en effet que le nombre de places en crèche créées en 2013 est inférieur de moitié aux objectifs qui avaient été fixés. Il propose par ailleurs d'augmenter les tarifs des crèches pour les plus riches."On peut craindre que les sous-performances ne reflètent une baisse de régime dans les initiatives locales de développement des crèches", s'inquiète le Haut Conseil. Une pénurie qui tombe mal alors que la ministre de la Santé Marisol Touraine a dévoilé lundi les pistes explorées par le gouvernement pour réduire le déficit de la Sécurité sociale.Or, dans les mesures annoncées dans le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2015, la branche famille est mise à contribution à hauteur de 700 millions d'euros. Le gouvernement suggère notamment de réduire la durée du congé parental, aujourd'hui essentiellement utilisé par les femmes. Objectif : raccourcir le complément de libre choix d'activité (CLCA) pour les femmes afin de l'allonger pour les hommes.Entre 50 et 120 millions en plusLes économies escomptées par le gouvernement reposent sur le pari que les hommes recourront moins à cette prestation que les mères. Résultat : il est à craindre que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • slivo le dimanche 5 oct 2014 à 11:37

    Et si on créait des porcheries plutôt que des crèches; ce serait plus selectif.

  • nayara10 le dimanche 5 oct 2014 à 10:43

    Créons des crèches de couleurs,c'est plus direct dans la pensée unique ....

  • ymatt le samedi 4 oct 2014 à 17:50

    Bien sûr bordo, payer la crèche à tous ces gens coûte beaucoup plus cher que de payer un parent à rester à la maison!Et comme ça y'en a moins qui s'étonneront que leurs enfants leur crachent à la figure quand ils seront + grands!

  • bordo le samedi 4 oct 2014 à 16:38

    Excellent ymatt, inciter un parent à s'occuper des enfants, super ! En lui payant le salaire auquel cette personne aurait droit en fonction de ses diplômes ? Et si l'autre est viré, comment se protéger du chômage ?

  • ymatt le samedi 4 oct 2014 à 13:54

    Vous râlez tous contre trop de dépenses publiques, mais vous savez combien nous coûtent les crèches??? Il faut inciter l'un des parents à s'occuper de ses gosses, au lieu de recourir systématiquement aux crèches! Le jour où les payera au coût réel, ça changera peut-être!

  • lsleleu le samedi 4 oct 2014 à 13:06

    Votre future carte d'identité : la feuille d'impôts ! il suffit de faire un barème pour tout ( le pain, la viande les légumes etc) on payera en fonction de nos revenus je ne comprends pas que ce gouvernement n'ai pas déjà pensé à cette nouvelle usine a gaz .

  • bordo le samedi 4 oct 2014 à 12:27

    Mais, j'y pense, en socialangue, "les plus riches" se traduit en bon français par "ceux qui bossent vraiment".

  • bordo le samedi 4 oct 2014 à 12:25

    Ah, j'oubliais le meilleur : moins d'argent pour les crèches donc augmentation des prix pour les moins fortunés. Bravo et Merci les socialistes, cela va nous faire plaisir de voter pour vous.

  • bordo le samedi 4 oct 2014 à 12:19

    C'est bien connu, les riches sont plus bêtes que tout le monde. Donc, si le coût de la crèche augmente 1/ils retirent leur enfant de la crèche 2/ils prennent une nounou 3/ils bénéficient de la réduction d'impôt maximale. Donc augmenter les prix des crèches = baisse de la rentabilité des impôts. Les socialistes sont décidément sans espoir.