Les créations d'emploi restent faibles aux États-Unis

le
0
La moitié seulement des 8,8 millions d'emplois détruits depuis la crise ont été recréés. La croissance de l'économie américaine est trop modeste pour générer de vraies créations de postes.

Derrière les chiffres bruts, se cache la dure réalité de l'économie. La chute de 0,7% du taux de chômage aux États-Unis sur l'ensemble de l'année 2012 masque une situation préoccupante: la croissance de l'économie américaine est trop modeste pour générer de vraies créations d'emplois.

Le département du Travail a indiqué vendredi que seulement 155.000 emplois avaient été créés le mois dernier, provoquant une stabilisation du taux de chômage à 7,8%. Dans l'ensemble les chiffres de décembre sont certes conformes aux anticipations. Mais on est encore loin du chômage inférieur à 6% observé depuis les années 1990 et qui prévalait encore jusqu'à la grande récession de 2008-2009. L'année 2012 s'est en fait achevée sur un rythme mensuel moyen de créations de postes à peine supé...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant