Les craintes d'un retour de l'inflation en zone euro exagérées-Villeroy

le
0
    PARIS, 12 janvier (Reuters) - Le craintes d'un retour de 
l'inflation en zone euro apparues après la publication de 
chiffres supérieurs aux attentes sont très exagérées, a déclaré 
jeudi François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de 
France et membre du conseil des gouverneur de la Banque centrale 
européenne (BCE). 
    La remontée actuelle de l'inflation "s'explique en partie 
par le rebond des prix de l'énergie mais c'est aussi le fruit de 
notre politique monétaire non conventionnelle", a-t-il dit lors 
de la présentation de ses voeux à la place financière de Paris. 
    "Certains semblent s'inquiéter d'un retour de l'inflation  : 
c'est très exagéré. Nous ne sommes pas encore à notre cible de 
(près de) 2%", a ajouté le gouverneur en référence à l'objectif 
de la BCE. 
    Les prix à la consommation sur les douze mois à fin décembre 
ont progressé de 1,1% en zone euro, la hausse atteignant 1,7% en 
Allemagne, la première économie de la zone. 
    Pour François Villeroy de Galhau, les différences entre pays 
membres "devraient s'atténuer progressivement au fil de l'année 
et sont cohérentes avec les sous-jacents économiques". 
    Le gouverneur de la Banque de France a souligné d'autre part 
que la mobilisation "sans faille" de la France et de ses 
partenaires européens avait permis d'éviter un "mauvais accord" 
sur les nouvelles règles internationales de solvabilité des 
banques dans le cadre des travaux du comité de Bâle. 
    "Pour transformer l'essai, il faudrait maintenant dans les 
semaines ou les mois qui viennent pouvoir conclure un bon 
accord", a-t-il dit. 
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant