Les coûteuses dépenses de la mairie de Montpellier

le
0
La chambre régionale des comptes pointe notamment le montant des frais de déplacements et de bouche, voire des achats qui n'ont pas grand-chose à voir avec la gestion habituelle d'une municipalité.

Des frais injustifiés. Même s'il n'est pas définitif, le rapport provisoire de la chambre régionale des comptes (CRC) sur la gestion de la mairie de Montpellier (Hérault) pendant la période 2006-2011 a de quoi nourrir conversations, polémiques et débats pendant les longues soirées électorales. Les juges y dressent notamment la liste des dépenses en déplacements nombreux et coûteux et en frais de bouche, voire des achats qui n'ont pas grand-chose à voir avec la gestion quotidienne et habituelle d'une municipalité comme des cigares à hauteur de 1750 euros, l'achat de vins (55.000 euros).

Des anomalies ont été relevées sur un certain nombre de dépenses qui pourraient faire l'objet, le cas échéant, d'une saisine à l'encontre d'un cadre, de la cour de discipline bu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant