Les cours du pétrole ont terminé en baisse de près de 2% à New York

le
0

NEW YORK, 23 novembre (Reuters) - Les cours de pétrole ont terminé en baisse de près de 2% mercredi à New York, des indicateurs macro-économiques en provenance de Chine, d'Europe et des Etats-Unis faisant craindre pour l'avenir de la demande mondiale d'or noir.

Sur le Nymex, le contrat janvier sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a fini sur une perte de 1,84 dollar, soit 1,88%, à 96,17 dollars le baril. Dans le même temps, le Brent LCOc1 cédait 1,71%, soit 1,86 dollar, à 107,17 dollars.

L'annonce par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) d'un recul inattendu et massif des réserves de brut aux Etats-Unis la semaine dernière n'a pas suffi à inverser la tendance baissière, qui a commencé dès l'annonce d'une adjudication d'obligations allemandes qui s'est mal passée. (voir ID:nL5E7MN3TB et ID:nL5E7MN1QL )

Le fait que cette émission de titres allemands soit considéré comme un échec - signe que la crise de la dette n'épargne plus aucun pays - a enfoncé l'euro à plus bas de six semaines face au dollar, évolution qui est toujours défavorable au pétrole.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont en hausse et les commandes de biens durables en baisse, tandis que la consommation a peu augmenté le mois dernier. (voir

ID:nL5E7MN2ZP ID:nL5E7MN2ZC et ID:nL5E7MN2YT )

En Chine, l'activité industrielle s'est contractée en novembre pour atteindre son plus faible niveau depuis mars 2009.

ID:nL5E7M108H

L'activité du secteur manufacturier allemand s'est contractée en novembre pour le deuxième mois d'affilée et a touché son plus bas niveau depuis juillet 2009. ID:nL5E7MN0MR

(Gene Ramos, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant