Les cours du pétrole ont terminé en baisse de près de 1% à NY

le
0

NEW YORK, 7 décembre (Reuters) - Les cours du pétrole bont terminé en baisse de près de 1% mercredi à New York, l'or noir ayant pâti d'une hausse surprise des réserves de brut aux Etats-Unis et de nouvelles interrogations sur la possibilité de voir l'Europe trouver un accord de sortie de crise vendredi.

Sur le Nymex, le contrat janvier sur le brut léger américain (WTI) CLc1 a fini sur une perte de 0,79 dollar, soit 0,78%, à 100,49 dollars le baril. Dans le même temps, le Brent LCOc1 cédait 1,36%, soit 1,51 dollar, à 109,33 dollars.

L'Agence américaine d'information sur l'énergie a annoncé dans la journée une augmentation de 1,34 million de barils des stocks hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis, alors que les économistes attendaient en moyenne une baisse de 600.000 barils. ID:nL5E7N73VE

La France et l'Allemagne proposent de mettre en place dans la zone euro plus de discipline budgétaire et d'harmoniser les politiques économiques, au risque d'irriter le Royaume-Uni, dont ils ont besoin pour faire évoluer les traités européens. (voir

ID:nL5E7N73KF )

Mais, malgré le volontarisme affiché par Paris et Berlin, la conclusion d'un accord susceptible de convaincre les investisseurs n'est pas encore acquis, comme en témoigne un responsable gouvernemental allemand, disant qu'il faudra que beaucoup de pays et d'institutions revoient leurs positions pour qu'un accord européen sur une réforme des traités soit trouvé vendredi lors du sommet de Bruxelles. ID:nL5E7N739X

L'Arabie saoudite, un des premiers exportateurs de brut au monde, a achevé de plomber la cote en raison de la décision du pays d'augmenter sa production.

(Gene Ramos, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant