Les cours du pétrole ont terminé en baisse de 0,8% à NY

le
0

NEW YORK, 28 novembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont cédé près de 1% mercredi, en raison à la fois des inquiétudes persistantes sur le "mur budgétaire" qui menace les Etats-Unis et d'une forte hausse des stocks d'essence.

Sur le Nymex, le contrat janvier sur le brut léger américain (WTI) CLc1 a fini sur un une perte de 69 cents, soit 0,79%, à 86,49 dollars le baril. Au moment de la clôture new-yorkaise, le Brent LCOc1 cédait 0,35 cents, soit 0,32%, à 109,52 dollars.

S'agissant du "mur budgétaire", le président républicain de la Chambre des représentants John Boehner a toutefois dit dans la journée avoir bon espoir d'aboutir à un accord budgétaire avec la Maison blanche, ajoutant que son parti était disposé à discuter des recettes fiscales si les démocrates acceptaient une réduction des dépenses. (voir ID:nL5E8MSCNC )

L'expression "mur budgétaire" ("fiscal cliff") recouvre la coïncidence, en début d'année prochaine, entre la fin des exonérations fiscales décidées sous George Bush et prolongées pour deux ans en 2010 et la mise en oeuvre de coupes automatiques dans les dépenses publiques prévues par l'accord de 2011 sur le relèvement du plafond de la dette.

Selon les estimations du Congressional Budget Office, l'organisme parlementaire bipartisan de contrôle des finances publiques, si aucun accord n'est trouvé, cette combinaison de hausses d'impôts et de baisse des dépenses estimée au total à 600 milliards de dollars pourrait faire replonger les Etats-Unis dans la récession.

Les stocks d'essence ont augmenté de 3,87 millions de barils. Les économistes attendaient une hausse de 900.000 barils. ID:nL5E8MSC5F

(Matthew Robinson, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant