Les cours du cacao dégringolent

le
0
Le prix de la tonne de fève brune dévisse au rythme de l'avancée des troupes pro-Ouattara en Côte d'Ivoire, premier producteur mondial. Elles contrôlent depuis jeudi le principal port d'exportation de cacao.

Plus le camp d'Alassane Ouattara s'impose en Côte d'Ivoire et plus les investisseurs sur le marché du cacao dépriment. Ce jeudi, sur le marché à terme londonien Liffe, la tonne de cacao pour livraison en mai s'affichait à 1915 livres, son plus bas niveau depuis le 10 janvier dernier. Depuis le début de la semaine, les prix ont dégringolé de plus de 9%. À New York, le mouvement est identique: à 2981 dollars la tonne mercredi, les cours affichaient un recul de 9,40% en cinq jours.

Les investisseurs constatent que «la bataille du cacao», qui avait propulsé les cours vers des sommets historiques, est sur le point de prendre fin dans le pays, premier producteur mondial de fève brune. Les forces du président Alassane Ouattara, élu et reconnu par la commission internationale, ont lancé une vaste offensive lundi. Sans rencontrer de forte résistance, et parfois même sans combat, ils sont parvenus à prendre le contrôle de la capitale politique Yamoussoukro et de Gagnoa (ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant