Les cours d'anglais «made in France»

le
0
Souvent moins chers, ils séduisent des parents déçus par la médiocrité de certains programmes à l'étranger.

Les familles françaises sont prêtes à débourser 1500 euros en moyenne pour que leur chérubin améliore leur anglais, priorité des priorités. C'est le prix de ces séjours linguistiques d'environ deux semaines dont bénéficient chaque année 130.000 jeunes âgés de 10 à 18 ans. Alors que les réservations pour cet été vont bon train, la tendance est à «l'efficacité et aux résultats», affirme Sylviane Halphen, déléguée générale de l'Unosel, qui regroupe 70 organismes. Dès l'âge de 14 ans, «on bascule vers le travail». Les formules mêlant loisirs (sport, sorties culturelles) et anglais sont toujours en vogue mais les parents sont surtout demandeurs de cours. Ce qui est le plus prisé actuellement, c'est le séjour chez un professeur qui donne des cours l'après-midi, le «one-to-one». «Ce sont des séjours bien plus austères qu'autrefois», observe-t-elle. L'adolescent loge et étudie chez l'enseignant.

Le correspondant devient plus que jamais une perle rar

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant