Les coups de soleil, plus alarmants au Chili qu'ailleurs.

le
0

Au Chili, une personne de 18 ans a déjà absorbé autant de rayons ultra-violets qu'elle aurait dû en absorber en 60 ans. Ici, la couche d'ozone qui est censée nous protéger des rayons UV est plus fine car le célèbre trou de la couche d'ozone est tout proche. Cet été, le phénomène s'est aggravé et l'intensité des radiations est plus précoce. Durée: 02:13.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant