Les coulisses du plus cher des téléphones

le
0
Plusieurs jours sont nécessaires à chaque artisan de la «manufacture» Vertu pour assembler entièrement à la main, un téléphone.

Il faut emprunter une petite route qui serpente entre campagne et forêt anglaise à une heure de Londres, pour rejoindre les locaux de Vertu. Ici, on ne parle pas d'usine, mais de manufacture, pas d'ouvriers ni d'opérateurs, mais d'artisans. Soixante-cinq personnes travaillent à l'assemblage des téléphones.

La plupart des opérations sont effectuées par le même artisan. Celui qui, sur certains modèles de la gamme, apposera sa signature sur le produit. «Nous avons même des clients fidèles qui réclament que leur nouveau téléphone soit fabriqué par "leur" artisan, qu'ils ont identifié», explique Jonathan Haynes, notre guide du jour «ici, nous faisons le contraire de tout ce qui a été préconisé par Ford. Pas de chaînes de montage avec des objets qui défilent. Chaque artisan est à son poste et assemble un téléphone», s'amus...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant