Les cotations reprennent avec une hausse

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont clôturé en hausse leur séance de reprise après un long week-end. Ils ont résisté à la baisse du pétrole, profitant de nouvelles macroéconomiques rassurantes pour la zone euro et la Chine. Le CAC 40 a gagné 0,85% à 4 366,67 points et l'EuroStoxx 50 s'est adjugé 0,61% à 3 004,87 points. A Wall Street, le Dow Jones cédait 0,21% vers 17h30.

La réouverture des bourses européennes a été placée dès le début de la séance sous le signe de la hausse. Les investisseurs, qui avaient pris leurs bénéfices avant de partir en week-end, sont revenus à l'achat en profitant de la baisse des valorisations.

De plus, les marchés ont profité d'un effet de rattrapage deux jours après l'annonce d'une croissance de 4,8% des bénéfices des sociétés industrielles chinoises sur les deux premiers mois de l'année. Non seulement cette hausse est la plus forte depuis plus de 18 mois mais en plus elle pourrait signaler un retournement de la conjoncture en Chine. En effet, les profits des sociétés chinoises ont renoué avec la croissance après un exercice 2015 difficile au cours duquel les bénéfices ont baissé de 2,3%.

Enfin, la BCE a fait état d'une croissance du crédit au secteur privé de la zone euro de 0,9% en février, après +0,6% en janvier. Le taux de croissance se retrouve ainsi au plus haut depuis 2011, suggérant que les mesures de la banque centrale pour relancer le crédit, et ainsi soutenir la croissance, commencent à porter leurs fruits.

Ces facteurs positifs ont permis aux indices actions de résister à la baisse des cours du pétrole. Ces derniers, pénalisés par la perspective d'une nouvelle hausse des stocks américains, ont reculé de plus de 3% aujourd'hui. Le recul du prix du baril a toutefois pesé sur les valeurs qui lui sont directement liées : Technip (-3,05%) a signé la plus forte baisse du CAC 40 suivi de près par Total (-0,29%). Hors CAC, Vallourec a chuté de plus de 4% et Maurel et Prom a perdu 3,67%.

En revanche, le secteur des télécoms a plutôt surperformé le marché parisien alors que le rapprochement Orange-Bouygues devrait se finaliser dans le courant de la semaine. Numericable-SFR (+4,64%) a ainsi tenu la première place du SBF 120 pendant toute la séance, tandis qu'Orange et Bouygues se sont appréciés de 1,17% et 0,54%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant