Les coptes d'Égypte s'exilent en masse aux États-Unis

le
0
Ils seraient plus de 100.000 à avoir fui leur pays depuis 2011.Ils seraient plus de 100 000 à avoir fui leur pays depuis la révolution.

New York

Installés à gauche de la nef dans l'église copte orthodoxe Saint Mary and Saint Antonios, les hommes en costume entonnent de longs chants répétitifs, s'attardant parfois plusieurs minutes sur une même voyelle en variant les notes. À droite, les femmes, pieds nus, un voile en dentelle recouvrant leur longue chevelure d'ébène, murmurent discrètement les mêmes cantiques en alternant l'anglais, le copte et l'arabe. Le prêtre coiffé de la kalansoha fait le tour des fidèles en faisant tournoyer un encensoir à grelots. Les volutes grises embaument la pièce.

Ce soir, c'est Noël, l'église est bondée. Plusieurs vagues d'immigrants coptes d'Égypte sont réunis, la plus récente datant de la chute de Hosni Moubarak et de l'arrivée des Frères musulmans au pouvoir. Le Wall Street Journalfait état de plus d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant