Les Coptes d'Égypte accusent l'armée de «massacre»

le
0
Au moins 24 chrétiens ont été tués dimanche soir dans la répression d'une manifestation au Caire. Avec une vidéo BFMTV

«C'est le pire jour de ma vie.» Il a la voix blanche et le regard égaré de celui qui en a trop vu. Depuis plus de dix ans qu'il se bat pour les droits des minorités en Égypte, le militant des droits de l'homme Hossam Bahgat a été témoin de bien des horreurs. Mais en sortant de l'hôpital copte du Caire, où ont été transportées de nombreuses victimes des violences qui ont éclaté dimanche soir pendant une manifestation de Coptes, c'est un homme sous le choc qui témoigne. Sans épargner aucun détail, il raconte les corps affreusement mutilés, broyés, décapités par des blindés. Le bilan officiel fait état de 24 morts et de centaines de blessés, mais des témoins disent avoir compté jusqu'à quarante corps dans le seul hôpital copte.

«Une boucherie» 

La manifestation de plusieurs milliers de chrétiens avait pourtant commencé pacifiquement dans le quartier de Choubra, au nord du Caire. Les protestataires entendaient dénoncer la mollesse de la réaction des a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant