Les contrôleurs aériens: yeux et oreilles de l'avion de chasse

le
1

Ils sont les "yeux et les oreilles" du Rafale ou Mirage, augmentent la précision des frappes et offrent le meilleur rempart contre les dommages collatéraux : les contrôleurs aériens avancés ou "JTAC", déployés discrètement au sol au plus près de l'ennemi, sont devenus un acteur clé dans les opérations aériennes. Hier en Afghanistan, aujourd'hui au Sahel, et peut-être demain en Syrie. IMAGES ET SONORES sur la base aérienne de Nancy. Durée: 02:07

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le jeudi 1 oct 2015 à 16:51

    au moins ceux-là ne sont pas toujours en grève !